Le RETROFIT électrique : désormais possible en France

publié le 24 avril 2020

Le rétrofit, action qui consiste à transformer des véhicules à moteur thermique (essence ou diesel) en véhicules électriques peut désormais s’appliquer en France selon l’arrêté du 13 mars 2020 (publié au JO le 03/04/2020) qui précise les conditions de transformation de ces véhicules.

Les véhicules concernés seront ceux utilisant une motorisation thermique à allumage commandé ou à compression, d’au moins 5 ans [1] et immatriculés en France (exceptions faites des véhicules de collection et des engins agricoles).

Les travaux de conversion devront être effectués par un professionnel établi en France et habilité par un fabricant de kit rétrofit.

Les véhicules ainsi transformés se verront alors délivrer un certificat de conformité qui permettra au propriétaire du véhicule de faire établir la modification du certificat d’immatriculation.

Un premier bilan de la pratique du rétrofit sera établi au plus tard le 31/12/2021 afin de permettre au Directeur général de l’Energie et du Climat d’évaluer l’opportunité d’apporter des modifications au présent arrêté.

Retrouvez ici l’arrêté du 13 mars 2020

[1Pour les catégories M et N ; 3 ans pour les véhicules de catégorie 1