FRET FERROVIAIRE FRANCAIS du FUTUR - « 4 F »

publié le 30 juin 2020

De nombreuses entreprises de transport ferroviaire de marchandises se sont regroupées avec des opérateurs de combiné multimodal, des organisations professionnelles dont l’AUTF, France Logistique et les acteurs de la filière du fret ferroviaire afin de structurer un plan de mesures nécessaires à la sauvegarde et au développement du fret ferroviaire : Fret Ferroviaire Français du Futur - "4F" vient de voir le jour [1].

Le transport ferroviaire de marchandises stagne en France depuis plusieurs années et représente seulement 9 % du transport terrestre de marchandises, loin derrière la Suisse (35 %), l’Autriche (32 %), l’Allemagne (18 %) et l’Italie (14 %).

Objectif premier de « 4 F » : doubler la part du transport ferroviaire de marchandises en France et arriver ainsi à 18 % d’ici à 2030 ; un plan de relance a ainsi été présenté au gouvernement fin juin 2020.

La stratégie déployée par « 4 F » s’inscrit dans le cadre de l’article 178 de la loi LOM qui prévoit de développer le fret ferroviaire et le transport multimodal. Trois niveaux d’intervention :

- les opérateurs de fret eux-mêmes « prêts à innover et à prendre le risque entrepreneurial de reconquête du fret en France »

- SNCF Réseau , gestionnaire du réseau ferré national, qui, en lien avec ces opérateurs, « donne priorité à la qualité de service et dispose des moyens d’investir dans la rénovation du réseau »

- l’État, à l’instar de ce que font d’autres pays, « doit accompagner la décarbonation du secteur des transports et à ce titre, appuyer la compétitivité de la composante ferroviaire au sein d’une chaîne logistique plus durable ».

Sans compter les mesures nécessaires à court terme pour aider les entreprises à surmonter les pertes importantes des six derniers mois liées aux grèves et à la crise sanitaire, plusieurs mesures devront être envisagées dès 2021, à chacun de ces trois niveaux pour permettre le maintien d’une filière dynamique et performante à moyen terme :

• triplement des offres de transport combinant la route, le rail, le maritime et le fluvial avec des complémentarités plus fortes au service d’une chaîne logistique terrestre à la fois plus performante et plus verte. Ce schéma permettrait de mieux participer au développement économique durable, respectueux du climat, de la mobilité, de la qualité de vie et de la santé des citoyens.

• du côté des pouvoirs publics, augmentation et pérennisation de l’aide au transport combiné, création d’une aide au wagon isolé, augmentation de la prise en charge d’une partie des péages ferroviaires, plan de modernisation des infrastructures nationales et de rénovation des lignes capillaires et installations embranchées desservant les industriels, soutien aux projets de décarbonation, labellisation de modes de transports verts.

« En écho à la Conférence Citoyenne sur le climat, ce projet d’avenir, porté par l’État et l’Europe, relayé par les régions, serait un signal politique fort qu’attendent les marchés et les territoires », conclut « 4F » dans son communiqué de presse.

Plan de relance

[1 Sont membres de FRET FERROVIAIRE FRANCAIS du FUTUR :

• Entreprises de transport ferroviaire : FRET SNCF, DB Euro Cargo Rail, VFLI, Europorte, Lincas,
RegioRail, Millet Rail
• Opérateurs ferroviaires réunis au sein de l’Objectif OFP
• Opérateurs de combiné multimodal en France : Novatrans, Naviland Cargo, T3M, Froidcombi
• Opérateur d’autoroutes ferroviaires : VIIA
• Commissionnaire Forwardis
• Association Francaise du Rail (AFRA)
• Groupement Natioanl des Transports Combinés (GNTC)
• Association Française des détenteurs de wagons (AFWP)
• Association des utilisateurs de transports de Fret (AUTF)
• Fédération des Industries Ferroviaires (FIF)
• Union des Entreprises Transport et Logistique de France (TLF)
• Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP)
• Syndicat des Entrepreneurs de Travaux de Voies Ferrées de France (SETVF)
• Association Française des Gestionnaires d’Insfrastructures Ferroviaires Indépendants (AGIFI)
• Comité pour la liaison européenne Transalpine
• Association France Logistique 2025

Le gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau coopère activement aux travaux.